Marges

Nous vous offrons de meilleures opportunités pour maximiser votre potentiel de gain.

Que vous souhaitiez augmenter le rendement de vos investissements ou que vous ayez besoin d’une ligne de crédit appropriée, un prêt sur marge de Mexem peut vous offrir de nombreux avantages.

Introduction pour Margins

 

Explication des Marges : Compte à effet de levier

Il existe deux types de comptes à effet de levier et ils peuvent être déclassés ou reclassés à tout moment : Marge de portefeuille et marge de Reg T. Le type de compte est sélectionné lors de la procédure d’ouverture du compte. Les comptes à marge de portefeuille nécessitent un niveau de marge plus faible (effet de levier accru) pour les titres que le compte à marge Reg T. Néanmoins, pour des portefeuilles spécifiques, l’effet de levier du compte Marge Portefeuille sera réduit au minimum en raison des niveaux de risque élevés, car l’estimation de la Marge Portefeuille prend en considération le niveau de risque du portefeuille sur la base de toutes les positions, l’estimation de la Marge Reg T est par position.

Les investisseurs peuvent comparer les marges actuelles de leurs portefeuilles d’investissement avec celles d’un compte de marge de portefeuille en appuyant sur le bouton “TRY PM” dans la fenêtre de compte de la plate-forme de négociation.

Les marges des titres sont différentes de celles des matières premières. Alors que les marges sur titres représentent le montant des liquidités que l’investisseur emprunte, les marges sur matières premières représentent le montant des liquidités que le client doit “mettre de côté” afin de maintenir les positions.

 

L’Explication de la marge pour les titres en référence aux titres, l’explication de la marge ajoute trois termes importants :

Le Prêt de marge: Le prêt sur marge est le montant que l’investisseur emprunte au courtier afin d’acquérir les titres.

Le Dépôt de garantie: Le dépôt de garantie est le montant des capitaux propres fournis par l’investisseur pour acquérir les titres sur un compte à effet de levier.

L’exigence de marge: La marge requise est le montant minimum que l’investisseur doit déposer, et est indiquée en pourcentage de la dernière valeur de marché de la transaction.

Le dépôt peut être plus important ou équivalent à l’exigence de marge.

Comme on peut le voir dans l’équation suivante :

Prêt de marge + dépôt de marge = la valeur de marché de la transaction<>br>
Exigence de marge =/< Dépôt de Garantie

Si un investisseur est intéressé par le commerce sur marge, il doit d’abord ouvrir un compte sur marge et signer tous les accords associés. Lorsqu’il effectue des opérations sur marge, l’investisseur doit toujours respecter les règles et les exigences des courtiers en matière de marge. S’il ne le fait pas, il peut être obligé de déposer des fonds supplémentaires ou de fermer une partie ou la totalité de ses positions.

“Marges d’entretien” et “Marges initiales”

La Réserve fédérale et les sociétés d’autorégulation (OAR), telles que la FINRA et la NYSE, ont des lois claires en ce qui concerne le recours à l’effet de levier. Lors d’une négociation avec un courtier américain, la règle du “Regulation T” accorde aux investisseurs le droit d’emprunter jusqu’à 50 % de la valeur des titres acquis. Le montant en espèces que l’investisseur doit payer pour les titres est appelé “Marge Initiale”.

Le deuxième type de marge est connu sous le nom de “Marge de Maintien”. La réglementation prévoit que chaque compte à effet de levier doit comporter une marge de maintien d’au moins 25 % de la valeur des titres de l’investisseur. Les day traders sur les marchés américains ont une exigence minimale d’au moins 25 000 $ ou 25 % de la valeur des titres sur le compte si elle dépasse 25 000 $.
Si, à un moment donné, un compte tombe sous le coup de l’exigence de marge de maintien, le client doit déposer des fonds sur le compte, ou fermer certaines de ses positions sur le compte. Les courtiers peuvent également préciser leurs exigences en matière de marges minimales, appelées “exigences de la maison”. Certains courtiers choisissent de modérer les conditions du prêt plus que d’autres, et les conditions des prêts peuvent varier d’un client à l’autre. Cependant, les courtiers doivent toujours opérer dans le cadre des directives relatives aux exigences de marge qui ont été fixées par les autorités de réglementation (telles que la FINRA). Tous les titres ne peuvent pas faire l’objet d’un effet de levier.

Acheter avec un effet de levier peut potentiellement être une “épée à double tranchant” qui peut se traduire par une augmentation des profits ou des pertes. Sur les marchés incohérents, les investisseurs qui ont emprunté à leur courtier, peuvent être amenés à fournir une marge plus importante si le prix de l’action change rapidement. Dans ces scénarios, le courtier peut modifier les exigences de marge après avoir envoyé un courriel d’avertissement. C’est la raison pour laquelle il est très important de garder une trace de votre compte tout en négociant sur marge.

 

Explication des produits de base à effet de levier

Les marges pour les produits de base sont le montant des capitaux propres qui ont été fournis par l’investisseur afin de soutenir les contrats à terme. Les marges requises pour les contrats à terme et les options sur contrats à terme sont estimées selon un algorithme appelé SPAN. SPAN (l’analyse d’un portefeuille à effet de levier régulier) calcule le risque du portefeuille en estimant le scénario le plus défavorable qu’un portefeuille varié peut perdre de manière équitable pendant une période de temps définie (généralement un jour).

Cela se fait en estimant les profits et les pertes qui peuvent se produire dans différentes conditions de marché. La partie la plus essentielle de la procédure du SPAN est l’affichage du risque, qui est un ensemble de valeurs numériques qui calcule comment un certain contrat à terme va gagner ou perdre dans certaines circonstances. Chaque scénario est connu sous le nom de “scénario de risque”.

 

Marges de maintien pour les produits de base et marges initiales

Comme les Titres, les produits de base ont également des marges de maintien et des marges initiales. Ces marges sont souvent fixées par les bourses en pourcentage des contrats à terme, en fonction du prix et de l’instabilité des contrats à terme. La marge initiale exigée pour les contrats à terme est un montant plus élevé qu’un investisseur doit appliquer comme garantie pour ouvrir une position. Pour pouvoir acheter des contrats à terme, un investisseur doit satisfaire à l’exigence initiale de marge.

La marge de maintien des produits de base est le montant qu’un investisseur doit gérer sur son compte afin de soutenir les contrats à terme, et elle sert de valeur la plus basse que le compte peut atteindre avant que l’investisseur ne soit obligé de déposer plus de fonds.

Les positions sur les matières premières sont vérifiées quotidiennement et le compte est organisé en fonction de chaque profit ou perte qui se matérialise. Compte tenu de l’évolution du prix des produits de base, il est possible que la valeur des produits tombe à un point tel que le solde du compte s’effondre en dessous de la valeur requise pour la maintenance. Dans un tel cas, le courtier peut fermer certaines des positions sur le compte.

 

Marges en temps réel

MEXEM utilise des marges en temps réel afin d’autoriser l’investisseur à contrôler et à connaître le niveau de risque du compte. Le système de marge vérifie la marge nécessaire pour le compte toutes les quelques secondes et prend en considération les positions nouvelles et existantes, afin d’éviter les pertes du côté de l’investisseur ainsi que du côté du courtier, ce qui permet à MEXEM de prendre ces commissions minimisées. À tout moment, il est possible de vérifier les marges requises à partir de la fenêtre du compte sur la plate-forme de négociation.

 

Comptes Universels

Votre compte vous permet de négocier des titres et des commodities/futures sur le même compte. Par conséquent, il est composé de deux comptes : le compte titres, qui est soumis aux lois de la Commission américaine des opérations de bourse (SEC), et un compte contrats à terme, qui est soumis aux règles de la Commission américaine des opérations à terme sur marchandises (CFTC).

Si vous avez des actifs sur le compte à terme ou sur le compte de titres, ces actifs sont protégés par la réglementation fédérale et par la loi américaine qui décide de la manière dont les courtiers protègent le plus la propriété des investissements. Dans votre compte titres, vos actifs sont protégés par les lois de la SIPC et de la SEC, et dans votre compte à terme, vos actifs sont protégés par les lois de la CFTC, qui exigent que les fonds du client soient séparés des capitaux privés du courtier.

Dans le cadre de notre service clientèle, tous les comptes MEXEM sont autorisés à transférer automatiquement les fonds nécessaires entre le compte à terme et le compte titres afin de répondre à vos besoins de marge. Dans la page “Excess Fund Sweep” de la gestion des comptes, vous pouvez déterminer comment vous voulez que MEXEM gère le transfert des fonds excédentaires entre les comptes.

 

Modèles de marge essentiels

The most frequent model for margin is the “Reg T Margin” account which considers every position as an individual position, meaning that the margin is estimated per position, with the deviation of option strategies.

Le deuxième modèle est le compte “Marge de portefeuille” qui estime un niveau de risque pour toutes les positions du compte. Par conséquent, si vous investissez dans une action d’un certain secteur et vendez une autre action du même secteur, l’estimation de la marge peut prendre cela en considération et réduire les exigences de marge pour les deux positions.

D’autres modèles sont utilisés dans des situations diverses. Par exemple, si une action particulière est très instable, la vente à découvert peut nécessiter plus de 100 % de la valeur de la transaction en raison d’autres frais que l’investisseur doit payer pour conserver la position (frais d’emprunt par exemple).

Estimation de la marge pour les titres

Estimation des marges pour les titres dans les comptes de marge Reg T :

Pendant la négociation
En temps réel pendant la journée commerciale
A la fin de chaque journée commerciale
Après la journée de négociation
Il est essentiel de se rappeler que l’estimation des titres que nous réalisons dans les comptes “Reg T” préliminaires est réalisée en fin de journée (à 15h50 EST) dans le cadre du compte de mémorisation spécial (SMA) du MEXEM. Nous avons réalisé les estimations des marges en temps réel et tout au long de la journée de négociation.

De plus, afin de comprendre la clôture des transactions par MEXEM, vous pouvez utiliser les estimations suivantes :

 

Estimation des marges par rapport à la durée des échanges :

En ouvrant une nouvelle position, nous appliquons :

  • l’initiation et l’exigence minimale de fonds propres.
  • La recherche de l’effet de levier pour les transactions existantes.

L’exigence de marge de base:

Pour ouvrir une nouvelle position sur un compte à effet de levier, il est nécessaire de disposer d’un montant minimum de 2 000 $. Si vous ne remplissez pas cette exigence de base, vous ne pouvez pas ouvrir une nouvelle position.

Temps d’estimation de la marge d’introduction : Lors de la soumission d’un ordre, une vérification en temps réel des fonds disponibles sur le compte est organisée. L’ordre est exécuté s’il y a suffisamment d’argent sur le compte. Le montant des fonds disponibles doit être supérieur à la marge de base requise.

 

Estimer les marges en temps réel

Tout au long de la journée de négociation, nous effectuons différentes estimations en temps réel concernant les marges de votre compte. Ce sont les estimations qui sont réalisées pour les marges pendant le temps de trading:

  • Real-Time Maintenance Margin Calculation
  • Real-Time Position Leverage Check
  • Real-Time Cash Leverage Check
  • Real-Time SMA Calculation
  • Soft Edge Margining (SEM)

Estimation de la marge de maintenance en temps réel

Les estimations de la marge de maintien en vigueur en temps réel du MEXEM pour les titres sont illustrées ci-dessous. La marge de maintien utilisée dans ces estimations est l’exigence de marge de maintien, qui est enregistrée sur les pages de marge spécifiques aux produits. Dans les estimations ci-dessous, “Excédent de liquidité” indique l’excédent de capitaux propres de la marge de maintien.

 

Analyse de l’effet de levier de la position brute en temps réel

Vous pouvez étudier l’effet de levier en temps réel afin de vous assurer que la valeur brute de la position en titres ne dépasse pas de plus de 50 fois la valeur nette de liquidation moins la valeur des options futures. Cette contrainte est destinée à limiter les risques liés aux transactions de grande envergure.
 

Analyse de l’effet de levier financier en temps réel :

Une analyse de l’effet de levier accru sur les liquidités est effectuée pour garantir que la valeur totale du règlement des opérations de change ne dépasse pas 250 fois la valeur de liquidation nette, comme indiqué ci-dessous.
 

Estimations de la marge réduite:

Estimations de la marge réduite:

Nous raccourcissons la marge des actions pour les comptes détenant des positions concentrées sur les actions en circulation (SHO) d’une société. Pour les comptes de titres à marge, cette méthode augmente la marge nécessaire pour les positions d’actions dépassant 1 % de l’encours des actions publié, de sa valeur par défaut à 100 % (en d’autres termes, elle réduit le montant qui peut être emprunté pour une position d’actions vers zéro). À une concentration de 5 %, les positions ont une marge préalable de 100 %.
Les positions obligataires importantes par rapport à la taille de l’émission peuvent générer une augmentation de l’exigence de marge. La réévaluation de la marge obligataire est faite systématiquement pour tenir compte des remboursements et des appels de fonds, ainsi que d’autres aspects qui peuvent influencer la liquidité restante de l’instrument obligataire spécifique. Les obligations moins liquides font l’objet d’une attention moins positive en matière de marge.

SEM:

Nous procédons à une liquidation automatique lorsqu’un compte tombe en dessous de la marge minimale requise. Toutefois, pour autoriser un client à maintenir le risque avant une liquidation, nous estimons la Soft Edge Margin (SEM) pendant la journée de négociation. Depuis le début de la journée de négociation jusqu’à 15 minutes avant la fin de la journée de négociation, la marge de sécurité permet à l’insuffisance de marge d’un compte d’être comprise dans un pourcentage spécifié de la valeur nette de liquidation du compte, actuellement de 10 %. Lorsque le SEM prend fin, l’ensemble des exigences de maintenance doivent être satisfaites. Lorsque le SEM n’est pas utile, le compte doit satisfaire à 100 % de la marge de maintenance.

La marge de sécurité (Soft Edge Margin) est la plus récente des marges suivantes:

  • Le marché ouvert, la dernière heure d’ouverture si elle est enregistrée sur de nombreuses bourses.
  • Ou le début des heures de liquidation, qui sont basées sur la catégorie d’actifs, la devise de négociation, la bourse et le produit.

La fin d’un contrat du Soft Edge Margin , il est le plus tôt:

  • 15 minutes avant la clôture du marché, l’heure de clôture la plus proche si elle est enregistrée sur de nombreuses bourses.
  • Ou 15 minutes avant la fin des heures de liquidation.
  • Ou le début de l’heure d’exécution de la Reg T.

Si un compte tombe en dessous de la marge de maintien minimum, il ne sera pas automatiquement liquidé tant qu’il ne tombera pas en dessous de la marge de maintien minimum.
Cela permet au compte d’un client de constituer une violation de la marge pendant une courte période. La marge de sécurité n’est pas présente dans Trader Workstation. Cependant, une fois que le compte passe sous SEM, il est alors nécessaire de respecter la totalité de la marge de maintien.

 

Le SMA et les estimations de la fin de la journée

SMA en temps réel

En temps réel, nous vérifions le solde d’un compte spécial associé à votre compte de titres sur marge, appelé “Special Memorandum Account” (SWA). Nous estimons un solde courant de votre SMA tout au long de la journée de négociation, puis nous exécutons les exigences de base du règlement T en matière de marge à la fin de la journée de négociation. Aucun retrait d’espèces ne sera autorisé qui entraînerait un SMA négatif en temps réel.

Comme mentionné ci-dessus, nous estimons la SMA en temps réel tout au long de la journée de négociation, mais nous appliquons les exigences de marge de base du règlement T (généralement 50 % pour les actions) à la fin de la journée de négociation. Chaque fois que vous avez un changement de position au cours d’une journée de négociation, nous inspectons le solde de votre SMA à la fin de la journée de négociation américaine (15:50-17:20), pour garantir qu’il est supérieur ou égal à zéro.

Nous utilisons l’estimation suivante pour estimer le solde de votre SMA en temps réel et nous avons introduit des exigences de base en matière de marge du Reg T. pour les titres qui peuvent être obtenus sur marge. Notez qu’il s’agit de la même estimation du SMA qui est utilisée tout au long de la journée de négociation. Dans la première estimation, les “exigences de marge de base des transactions d’aujourd’hui” sont appliquées aux ordres de vente et soustraites pour les ordres d’achat, et sont basées sur les exigences americaines de marge Reg T.

 

Les Règles du SMA:

Le SMA est estimé selon les lois suivantes :

  • Les dépôts en espèces sont crédités au SMA​
  • Les retraits d’espèces sont débités du SMA.​
  • Les dividendes sont crédités au SMA.​
  • Les transactions sont compensées sur une base journalière par contrat :
    • Les pnl réalisés, c’est-à-dire les pnl des opérations journalières, sont comptabilisés au SMA.
    • Les commissions et les taxes sont débitées du SMA.
    • Toutes les transactions (une par contrat) sont comptabilisées dans le portefeuille à la fin de la journée de négociation. Si la marge Reg T. du portefeuille augmente, le montant augmenté est débité de SMA, si la marge Reg T. du portefeuille diminue, le montant diminué est crédité à SMA. Le prix actuel du sous-jacent, si nécessaire, est utilisé dans ce calcul.
    • Le produit des ventes d’options est crédité à la SMA.
    • Les primes des options achetées sont débitées de la SMA.
    • Le changement de SMA résultant des transactions est en fait le changement de RegTEquity moins le changement de RegTMargin.

  • Les transferts universels sont traités de la même manière que les dépôts et les retraits d’espèces.
  • Appréciation du marché : Si le Reg T Excess d’un compte sur marge est supérieur au SMA à la clôture (normalement 16:00 US/Eastern), le SMA est égal au Reg T Excess. Notez que le solde du SMA ne diminuera jamais en raison des mouvements du marché. Reg T Excess = 0 ou (RegTEquity – RegTMargin), la valeur la plus élevée étant retenue.
  • Les échanges de devises n’affectent pas le SMA.
  • Les frais, tels que les frais d’annulation d’ordre, les frais de données de marché, etc. n’affectent pas le SMA.
  • Les exercices et les assignations (EA) sont signalés au gestionnaire de crédit lorsque nous recevons des rapports des chambres de compensation. Ils seront traités comme des opérations ce jour-là. Par exemple, à l’expiration, nous recevons les avis d’EA le week-end ; ces opérations ont le vendredi comme date de transaction dans le système de compensation, mais elles seront traitées comme les opérations du lundi aux fins du SMA par le gestionnaire de crédit. Les demandes d’exercice ne modifient pas le SMA. Les transactions de DVP sont traitées comme des transactions.
 

Estimations des marges de nuit

Les actions ont augmenté les exigences de marge lorsqu’elles sont détenues pendant la nuit. Pour connaître les exigences de marge pour les actions détenues pendant la nuit, cliquez sur l’onglet “Actions” ci-dessus

 

Comment calculer le prix final de l’action avant de commencer à liquider la position ?

Utilisez les séries d’estimations suivantes pour calculer le dernier cours boursière d’une position avant de commencer à liquider cette position. Notez que cette estimation ne s’applique qu’aux positions sur une seule action.
 

Quelle quantité de stocks devons-nous liquider ?

Comme indiqué sur la page Calculs de marge, nous estimons le montant de l’excédent de liquidités (excédent de marge) sur votre compte de marge en temps réel. Si votre solde de liquidité excédentaire est inférieur à zéro, nous liquidons les positions sur votre compte afin de ramener le solde de liquidité excédentaire à au moins zéro.

Vous pouvez utiliser l’estimation suivante pour déterminer le montant des actions que nous liquiderons sur votre compte sur marge afin de ramener votre solde de liquidités excédentaires à zéro. Notez que cette estimation s’applique uniquement aux stocks.

Estimations des marges pour les produits de base

Nous appliquons des estimations de marge aux produits de base comme mentionné ci-dessous

Au moment de la négociation
En temps réel tout au long de
la journée de négociation
Liquidation en temps réel
50% de marge beneficière
Vous pouvez suivre en temps réel la plupart des valeurs des estimations décrites sur cette page dans la fenêtre du compte dans Trader Workstation (TWS).
 

Estimation de la marge commerciale en fonction du temps

Lorsque vous ouvrez un nouveau poste, nous appliquons ce qui suit :

  • Exigence de base la plus basse en matière d’équité
  • Moment de l’échange Marge initiale Cal

Exigence de base la plus basse en matière d’équité

Il est nécessaire d’avoir un minimum de 2 000 $ ou l’équivalent en USD de la valeur de liquidation NET des marchandises pour ouvrir une nouvelle position. Dans un compte de matières premières, vous pouvez satisfaire à cette exigence avec des actifs en devises plutôt qu’avec votre devise de base. Si vous ne remplissez pas cette condition de base, nous tenterons de transférer des fonds de votre compte titres pour satisfaire à cette exigence lorsqu’une opération sera reçue.
Si vous n’avez pas le minimum de 2 000 $ ou l’équivalent en USD de la valeur nette de liquidation des matières premières, ou si vous ne pouvez pas satisfaire à l’exigence de base de fonds propres minimum, vous ne pourrez pas ouvrir la nouvelle position sur votre compte de matières premières.

 

Estimation de la marge de base en fonction de la durée des échanges

Sur présentation d’un ordre, un contrôle est effectué par opposition aux fonds accessibles en temps réel. Si les fonds accessibles, après la demande d’ordre, sont supérieurs ou égaux à zéro, l’ordre est approuvé ; si les fonds disponibles sont négatifs, l’ordre est refusé. L’estimation de la marge de base en fonction du moment de l’échange pour les produits de base est illustrée ci-dessous. La marge de base utilisée dans cette estimation est fixée par les bourses individuelles et enregistrée sur la page Marge des Futures & FOPs.

 

Estimations des marges en temps réel

Tout au long de la journée de négociation, nous appliquons les estimations suivantes à votre compte titres en temps réel

  • Estimation de la marge de maintenance en temps réel
  • Margining Soft-Edge

L’estimation de la marge de maintenance en temps réel du MEXEM pour les produits de base est présentée ci-dessous. La marge de maintien utilisée dans cette estimation est fixée par les différentes bourses et est indiquée sur la page Marge des contrats à terme et des FOPs. Dans les estimations mentionnées ci-dessous, “Excédent de liquidité” fait référence à l’excédent de capitaux propres de la marge de maintien.

En outre, tout compte dont la valeur de liquidation nette est défavorable à la date de transaction ou de règlement sera liquidé. Il convient de noter que, alors que les contrats à terme se règlent chaque nuit, les options sur contrats à terme sont généralement traitées comme des primes, ce qui signifie qu’elles ne se règlent pas avant l’expiration ou la vente des options.

Par conséquent, pour certaines positions d’options sur futures et de combinaisons de futures, il peut y avoir un déséquilibre dans les flux de trésorerie qui pourrait potentiellement faire passer la trésorerie en négatif même si la valeur nette de liquidation est positive. En outre, il existe quelques options pour lesquelles la coutume locale est de régler l’option au comptant chaque nuit à la chambre de compensation (par exemple, les options HKFE HSI), mais nous pourrions choisir d’appliquer une marge sur ces options sur la base d’une prime.

SEM:
Nous liquidons automatiquement les comptes qui ne respectent pas la marge minimale requise. Toutefois, afin de donner à un client le droit de maintenir le risque avant une liquidation, nous estimons la marge de sécurité (SEM) au cours d’une journée de négociation. Du début de la journée de négociation jusqu’à 15 minutes avant la fin de la journée de négociation, la marge de sécurité permet que la perte de marge d’un compte soit comprise dans un pourcentage défini de la valeur nette de liquidation du compte, actuellement de 10 %. Lorsque le SEM prend fin, l’ensemble des besoins de maintenance doit être satisfait. Lorsque le SEM n’est pas pertinent, le compte doit satisfaire 100% de la marge de maintenance.
Marge de sécurité (Soft Edge Margin) : la date de début d’un contrat est actuellement de :
• Le marché ouvert, ou l’heure d’ouverture actuelle si elle est enregistrée sur de nombreuses bourses ;
• Ou le début des heures de liquidation, qui sont situées sur la devise de négociation, la catégorie d’actifs, le produit et la bourse.
La date de fin d’un contrat Soft-Edge Marge est la plus proche:

  • 15 minutes avant la clôture du marché, ou l’heure de clôture la plus proche si le contrat est coté sur plusieurs bourses;
  • ou 15 minutes avant la fin des heures de liquidation.
Si un compte tombe en dessous de la marge de maintien minimum, il ne sera pas automatiquement liquidé tant qu’il ne tombera pas en dessous de la marge de Soft-Edge. Cela permet au compte d’un client d’être en violation de la marge pendant une courte période de temps. La marge de sécurité n’est pas affichée dans Trader Workstation.

Cependant, une fois que le compte passe sous SEM, il est alors nécessaire de respecter la totalité de la marge de maintien.
Veuillez noter que nous nous réservons le droit de raccourcir l’accès à la marge Soft-Edge à tout moment et que nous pourrions nous débarrasser complètement du SEM en période d’instabilité accrue.

 

Liquidation en temps réel

La liquidation en temps réel a lieu lorsque votre compte de marchandises ne satisfait pas à l’exigence de marge de maintien.

Avant de procéder à la liquidation, nous procédons comme suit :

  • Nous transférons les fonds excédentaires de votre compte d’actions vers votre compte de produits de base afin que le besoin de marge de maintien soit satisfait.
  • Pour vous aider à maintenir vos exigences de marge, nous vous fournissons des informations de compte codées par couleur pour vous informer que vous approchez d’une grave insuffisance de marge. La TWS mettra en évidence la ligne dans la fenêtre du compte dont la valeur est dans un état préoccupant.

Nous liquidons les positions des clients sur les contrats de livraison physique peu avant leur expiration. Livraison physique de la marchandise de base (par exemple, contrats à terme sur le gaz ou le pétrole). La liquidation commence généralement trois jours avant le premier jour de préavis pour les positions longues et trois jours avant le premier jour de préavis pour les positions longues et trois jours avant le dernier jour de négociation pour les positions courtes. Les contrats spécifiques ont des calendriers différents.

 

Gain de marge de 50%

Certains produits à terme font l’objet d’une marge de 50 % des exigences de marge habituelles pendant les heures normales de négociation des liquides pour chaque type de produit. Chaque jour, 15 minutes avant la clôture de la session de négociation normale d’un produit, les exigences de marge reviennent à 100 % jusqu’à l’ouverture des heures de négociation normales le lendemain.

Les exigences de marge seront toujours appliquées à 100 % pour toutes les opérations d’écart. Pour une liste complète des produits pour lesquels nous appliquons une marge de 50 %, voir la page Futures – Exigences de marge intrajournalière sous l’onglet Futures et FOP ci-dessus.

 

Marge de portefeuille

Dans le cadre des règles de marge de portefeuille approuvées par la SEC et grâce à la plateforme de marge en temps réel de MEXEM, nos clients peuvent, dans certains cas spécifiques, accroître leur effet de levier au-delà des exigences de marge de Reg T. Depuis des décennies, les exigences de marge pour les comptes de titres (actions, options et contrats à terme sur actions individuelles) sont estimées dans le cadre d’une politique basée sur les règles Reg T. Cette approche d’estimation applique des pourcentages fixes à des procédures de combinaison prédéfinies.

Dans le cas de la marge de portefeuille, les exigences de marge sont décidées à l’aide d’un modèle de tarification “basé sur le risque” qui estime la perte potentielle la plus élevée de toutes les positions dans une classe ou un groupe de produits parmi une gamme de prix de base et d’instabilités. Ce modèle, appelé “Theoretical Intermarket Margining System” (“TIMS”), est appliqué chaque nuit aux actions américaines, aux options sur actions et sur indices de l’OCC et aux positions à terme sur actions individuelles américaines par l’OCC (“Options Clearing Corporation”) à charte ethnique et est diffusé par l’OCC aux sociétés de courtage chaque nuit. L’exigence de marge minimale dans un portefeuille est statique pendant la journée car l’OCC ne fait circuler les exigences des paramètres TIMS qu’une fois par jour.

Cependant, la conformité de la marge de portefeuille est mise à jour par nos soins tout au long de la journée en fonction du prix en temps réel des positions en actions dans le compte de marge de portefeuille. Veuillez noter qu’à l’heure actuelle, la marge de portefeuille n’est pas disponible pour les contrats à terme et les options sur contrats à terme sur les matières premières américaines, les obligations américaines, les fonds communs de placement ou les positions sur le marché des changes ; les organismes de réglementation américains peuvent envisager d’incorporer ces produits à une date ultérieure.

La marge de portefeuille ou de risque a été déployée depuis de nombreuses années sur les marchés des produits de base et de nombreux marchés de valeurs mobilières non américains, avec un succès considérable. En fonction de la répartition du compte de négociation, la marge de portefeuille peut nécessiter une marge inférieure à celle requise par les règles Reg T, ce qui se traduit par un effet de levier accru. Le trading avec un effet de levier accru implique un risque de perte accru. Il est également probable que, compte tenu du portefeuille particulier composé de positions considérées comme présentant un risque accru, l’exigence de marge de portefeuille puisse être plus élevée que celle prévue par la Reg T. Une partie de l’analyse qui sous-tend la création d’exigences de marge de portefeuille refléterait plus précisément le risque réel des positions sur un compte.

Par conséquent, il est probable que, dans un compte de plus en plus concentré, une approche de marge de portefeuille peut entraîner des exigences de marge plus élevées que celles prévues par la Reg T. L’un des principaux plans de marge de portefeuille est de considérer le risque plus faible imminent dans un portefeuille équilibré de positions protégées. En conséquence, la marge de portefeuille doit permettre d’accéder à une marge sensiblement plus élevée pour les comptes dont les positions représentent une accumulation sur un nombre relativement faible d’actions.

 

Éligibilité de la marge de portefeuille

Les clients doivent remplir les conditions suivantes pour ouvrir un compte sur marge de portefeuille :

  • Un compte existant doit avoir une valeur de liquidation nette d’au moins 110 000 USD (ou l’équivalent en USD) pour pouvoir passer à un compte sur marge de portefeuille (en plus d’être approuvé pour la négociation d’options non couvertes). Les clients existants peuvent demander un compte sur marge de portefeuille sur la page Type de compte dans Gestion des comptes à tout moment et votre compte sera mis à niveau après approbation. Les nouveaux clients peuvent demander un compte de marge de portefeuille pendant le processus d’enregistrement. Il convient de noter que si votre compte tombe en dessous de 100 000 USD, vous ne pourrez plus effectuer de transactions augmentant la marge. Par conséquent, si vous n’avez pas l’intention de maintenir au moins 100 000 USD sur votre compte, vous ne devez pas demander un compte de marge de portefeuille.
  • Les nouveaux comptes clients qui demandent une marge de portefeuille peuvent prendre jusqu’à 2 jours ouvrables (dans des circonstances commerciales normales) pour se voir attribuer cette capacité après l’approbation initiale du compte. Il convient de noter que si votre compte est par la suite approvisionné avec moins de 100 000 USD de valeur nette de liquidation (ou l’équivalent en USD), vous ne pourrez pas effectuer de transactions augmentant la marge tant que la valeur nette de liquidation n’aura pas dépassé 100 000 USD. Les comptes de clients existants devront également être approuvés, ce qui peut également prendre jusqu’à deux jours ouvrables après la demande. Les nouveaux clients et les clients existants recevront un courriel confirmant l’approbation.
  • Les établissements qui souhaitent exécuter certaines opérations en dehors de notre établissement et nous utiliser comme courtier principal devront conserver au moins 1 000 000 USD (ou l’équivalent en USD).
  • Les clients au Canada ne sont pas admissibles aux comptes de marge de portefeuille en raison des restrictions de l’AID. En outre, toutes les positions en actions canadiennes, options sur actions, options sur indices, actions européennes et asiatiques seront calculées selon des règles de marge standard basées sur des règles, de sorte que la marge de portefeuille ne sera pas disponible pour ces produits.
  • Les comptes de courtier omnibus non américains (position longue/courte) ne sont pas éligibles pour les comptes de marge de portefeuille.
  • Les comptes faisant état de capitaux propres inférieurs au minimum de 100 000 $ seront soumis à une surcharge de marge, dont l’effet sera de faire passer progressivement le compte à des niveaux de marge proches de ceux du Règlement. T, à mesure que les capitaux propres continuent de diminuer.

Sous la rubrique “Marge de portefeuille”, les comptes d’opérations sont divisés en trois grands groupes de composantes : Les groupes de classes, qui sont toutes des positions ayant le même principe ; les groupes de produits, qui sont des classes étroitement liées ; et les groupes de portefeuilles, qui sont des produits étroitement liés. Les classes sont par exemple IBM, SPX et OEX. Un exemple de produit serait un indice à large base composé de SPX, OEX, etc. Un portefeuille pourrait comprendre des produits tels que des indices à large base, des indices de croissance, des indices à petite capitalisation et des indices FINRA.
L’estimation de la marge du portefeuille commence au niveau le plus bas, la classe. Toutes les positions de la même classe sont arrangées et soulignées (le prix sous-jacent et l’instabilité implicite sont modifiés) avec les paramètres suivants :

  • Un stress normalisé du sous-jacent.
    • Pour les actions, les options sur actions, les indices à base étroite et les contrats à terme sur actions individuelles, la ligne de conduite de stress est de plus ou moins 15 % avec huit autres points dans cette fourchette.
    • Pour les small caps du marché américain et les indices du marché FINRA, la ligne de conduite de stress est de plus ou moins 10 %, avec huit autres points entre les deux.
    • Pour les indices à large base et les indices de croissance, la ligne de conduite est de plus 6 %, moins 8 % ainsi que huit autres points intermédiaires.
  • Un stress basé sur le marché du sous-jacent. Un mouvement historique de cinq variations standard est calculé pour chaque classe. Cette variation standard est basée sur 30 jours de données Bloomberg (haut, bas, ouverture et clôture), à l’exception des week-ends et des jours fériés. La classe est stressée à la hausse par 5 variations standard et à la baisse par 5 variations standard.
  • Pour les indices à large base, le facteur d’instabilité impliqué est augmenté de 75% et diminué de 75%.
  • Pour toutes les autres classes, l’instabilité impliquée pour chaque classe d’options est augmentée de 150 % et diminuée de 150 %.

En plus des paramètres de stress supérieurs aux minimums suivants seront également appliqués:

    • Les classes avec des accumulations individuelles importantes auront une exigence de marge de 30 % appliquée à la position accumulée.
    • Un montant de 0,375 $ multiplié par l’indice par contrat minimum est calculé.
    • Les mêmes exigences de marge uniques pour les actions OTCBB, Pink Sheet et low cap qui s’appliquent dans le cadre du Reg T, seront toujours mises en œuvre dans le cadre de la marge de portefeuille.
    • La marge de base sera de 110% de la marge de maintien.

Toutes les contraintes ci-dessus sont mises en œuvre et la défaillance la plus grave est l’exigence de marge pour la classe. Ensuite, les connexions typiques entre les classes au sein d’un produit sont implémentées comme des compensations. Par exemple, au sein du produit Broad Based Index, une compensation de 90 % est autorisée entre SPX et OEX. Enfin, les connexions typiques entre les produits sont implémentées en tant que compensations. Par exemple, un décalage de 50 % entre les indices Broad Based et les indices Small Cap. Pour les actions et les contrats à terme sur actions individuelles, les compensations ne sont autorisées qu’au sein d’une classe et non pour la marge requise pour le compte. Pour une liste complète des produits et des compensations, voir l’annexe -Groupes de produits et lignes directrices en matière de stress à la fin de ce document.

La plateforme de marge intrajournalière en temps réel du MEXEM nous permet de mettre en œuvre les règles de marge du Day Trading pour les comptes de marge de portefeuille basés sur les capitaux propres en temps réel, de sorte que les comptes de Day Trading seront toujours en mesure de négocier en fonction de leur pouvoir d’achat total en temps réel.

En raison de la complication des estimations de marge de portefeuille, il serait extrêmement compliqué d’estimer manuellement les exigences de marge. Nous encourageons les personnes intéressées par la marge de portefeuille à utiliser la démo de marge de portefeuille MEXEMs TWS pour comprendre l’impact des exigences de marge de portefeuille dans divers scénarios.

 

Actions américaines

Cette page contient les estimations des marges pour les comptes de marge Reg T. Toutes les marges requises qui sont mentionnées dans cette page sont les exigences minimales.
Le tableau suivant montre les marges de base pour les actions (pendant la soumission de la transaction), les marges de maintien (pendant la détention des actions) et les marges de fin de journée.

Position Longue:

  • Les marges initiales sont de 25 % de la valeur des titres.
  • Les marges de maintien sont identiques aux marges initiales.
  • Les marges initiales à la fin de la journée sont de 50 % de la valeur des titres.
  • Pour le compte au comptant – 100 % de la valeur des titres.

Position Courte:

  • La marge initiale est de 30 % de la valeur des titres.
  • Marges de Maintien:
    • 30 % de la valeur des titres si le prix est supérieur à 16,67 $.
    • 5 $ par action si le prix est supérieur à 5 $ mais inférieur à 16,67 $.
    • 100 % de la valeur des titres si le prix est inférieur à 5 $.
    • 2,50 $ par action si le prix de l’action est égal ou inférieur à 2,50 $.

Actions Uniques
Nous pouvons diminuer la valeur de garantie des titres (ce qui réduit la marge) pour diverses raisons, notamment:

  • faible capitalisation boursière ou petite taille d’émission
  • une faible liquidité dans les échanges collectifs primaires/secondaires
  • la participation à des appels d’offres et autres actions de sociétés

Les modifications de la marge sont généralement prises en compte pour un certain titre. En cas de préoccupations concernant la viabilité ou la liquidité d’une société, des déductions de marge seront appliquées à tous les titres fournis par la société concernée ou liés à celle-ci, y compris les obligations, les produits dérivés, les certificats de dépôt, etc.

Voir la section sur les calculs de réduction de la marge sur la page des calculs de marge pour des informations concernant les algorithmes de concentration de positions et de positions importantes qui pourraient affecter le taux de marge appliqué à un titre donné au sein d’un compte et qui peuvent différer d’un compte à l’autre.